Plein succès pour l’exposition « Les Femmes et la Diversité au cœur de la République » à la Villa Masséna

Article publié sur le site de Nice24.fr : https://www.nice24.fr/culture/plein-succes-pour-lexposition-les-femmes-et-la-diversite-au-coeur-de-la-republique-a-la-villa-massena/

Le 21 mai dernier, lors de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement organisée par l’UNESCO, la #VilledeNice a organisé, à la Villa #Masséna, une table ronde autour de l’exposition « Les Femmes et la Diversité au cœur de la République » proposée par l’association « les Marianne de la Diversité. » Un événement porté par #MatyDiouf, adjointe au Maire, déléguée à la Lutte contre les discriminations, au Droit des femmes, aux Actions humanitaires et à la Coopération. Cette exposition qui retrace un siècle d’histoire de la diversité en France met en évidence l’attachement à l’identité française forgée à travers la République, quelle que soit l’origine de ces femmes.

UNE EXPOSITION ITINÉRANTE POUR SENSIBILISER LA POPULATION SUR L’ÉGALITÉ FEMME-HOMME ET LA TRANSMISSION DES VALEURS RÉPUBLICAINES

À la suite de la présentation de l’exposition par #Fadila Mehal, Présidente de « Les Marianne de la diversité », une table ronde en présence de plusieurs intervenants* a permis d’approfondir les réflexions sur les valeurs de la diversité pour apprendre à mieux « vivre-ensemble », de mettre en exergue la richesse des cultures du monde et le rôle essentiel du dialogue interculturel pour la paix et le développement durable.
La Ville de Nice poursuivra, jusqu’en mai 2025, la sensibilisation des niçoises et niçois sur ces thématiques de l’égalité femme-homme et la transmission des valeurs républicaines en proposant l’exposition itinérante « les Femmes et la Diversité au cœur de la République » auprès d’établissements scolaires, de l’Université Côte d’Azur et de partenaires du tissu associatif.

*Maty Diouf, adjointe au Maire, déléguée à la Lutte contre les discriminations, au Droit des femmes, aux Actions humanitaires et à la Coopération; Fadila Mehal, Présidente « Les Marianne de la Diversité; Louise Chalifour, Consule Honoraire du Canada; Véronique Van De Bor, Vice-Présidente politique Sociale, Egalité et Diversité de Université Côte d’Azur. Les adjoints au maire Monique Bailet et Marc Concas, ont également assisté aux échanges.

Warda Yahi : une Marianne de la diversité nous quitte 

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons la perte cruelle de Warda Yahi,que nous appelions affectuusement Nini, la maman adorée de notre amie #Bornia Tarall. Elle était à nos côtés  lors de la création des MDLD , elle est toujours restée présente dans nos actions et nos projets .

Lors du dernier Tour de France des femmes et des mères des quartiers populaires que nous avons organisé après les émeutes de juillet, c’est elle qui a ouvert sa porte pour accueillir la rencontre de #Strasbourg

À gauche, Nini, chez elle à Strasbourg, avec les Marianne.

Notre cœur pleure de la voir partir pour une autre éternité. Nous avions une immense tendresse pour elle et une admiration sans borne pour son parcours de femme et pour sa vie exemplaire.

Nous adressons à notre amie #Bornia Tarall et à toute sa famille,  les condoléances attristées des Marianne de la diversité. Elle restera à jamais dans nos cœurs et nos pensées.

Un festival de Cannes autrement 

Il se passe toujours quelque chose à #Cannes. Le festival international du film bien sûr avec ses paillettes, son tapis rouge,  ses stars et ses outrances. Mais à quelques km de là, au château -magnifique- de #MandelieulaNapoule se tient un autre festival, #VisionsSociales , pour ceux qui aiment le cinéma  qui « nous parle autrement ». 

Ce festival alternatif a été créé par les activités sociales de l’Énergie et promeut un cinéma engagé et en prise avec la réalité sociale. Il a lieu du 18 au 25 mai, avec une programmation riche et éclectique : des films bien sûr mais aussi des débats, des rencontres, des expositions., des concerts. Le thème de cette édition : «  les voix et voies de la paix » était bienvenu dans un monde en pleine turbulence où la guerre,  en Ukraine et au Moyen-Orient, est dans tous les esprits .

La marraine du festival  #LilaSoualem a ouvert le bal avec  son 2ème documentaire « Bye Bye Tibériade »,  récit émouvant de 3 générations de femmes dont la vie a été fracturée par l’exil et la guerre en Palestine. Elle a rappelé, tout comme #ClaudePommery, président de la #CCAS Énergie , que ce cinéma en prise avec la réalité est un puissant vecteur de réconciliation et de compréhension mutuelle.
Une soirée puissante, magique, prolongée tard dans la nuit, sur la baie de Cannes,  par la musique enivrante de #RamziAburedwan et son ensemble #Dalouna.

Assemblée générale 2023 « Un engagement démocratique »

Ce 27 avril 2024 dès 9h, les Marianne de la diversité se sont donné rendez- vous comme chaque année, pour leur assemblée générale ordinaire : un moment précieux et vital pour faire vivre notre engagement démocratique et l’occasion de nous retrouver, d’échanger, de confronter nos idées et surtout, au-delà du « vivre ensemble », de « faire-ensemble » dans l’amitié et la fraternité.

Dans la belle salle Tinious (symbole de leur combat pour la laïcité), de Paris nous avons débuté nos travaux dans une ambiance studieuse et amicale. Ces espaces sont si rares !

Les Mariannes sont venues de toutes les régions de France ou se sont faites représentées. 

Aprés la validation des rapports 2023, nous avons élu notre nouveau conseil d’administration, avec Fadila MEHAL, renouvelée au poste de présidente.

Le nouveau bureau est déjà à l’oeuvre pour mettre en place les actions votées à l’unanimité.

Conseil d’administration

  • Fadila MEHAL
  • Kamel BENAMRA
  • Fatima BENJOU
  • Jean- Noel BILLEBEAU
  • Jassem BOUCHEMAL
  • Feriel FANIAN
  • Jean FLORES
  • Dalila KAABECHE
  • Houria KARI
  • Fatima MASSAU
  • Anthony ONG
  • Bornia TARALL
  • Florence TRAVERT-POGGI

Bureau

  • Fadila MEHAL, Présidente
  • Jean- Noel BILLEBEAU, secrétaire général
  • Bornia TARALL, Trésorière
  • Dalila KAABECHE, Secrétaire Générale -Adjointe
  • Florence TRAVERT-POGGI, membre 
  • Anthony ONG, membre
Sous le regard de Tinious à la mairie de Paris , les Marianne de la diversité réunies avec kamel Benamra, Fatima Massau, Florence Travert-Poggi, Fadila Mehal, Nadia Bey, Sima Merchak, Fatima Sbih, l’artiste Djura, Dalila Kaabeche,Paule le Boyer, Houria Chéron et Marie-Colette Barhdadi 

Projection de « Women » à Nice pour célébrer la Journée du 8 mars 2024

Pour ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, notre présidente Fadila MEHAL était à Nice, invitée par Maty DIOUF, adjointe au Maire de Nice, en charge du Droits des Femmes, de la Parité, de la Lutte contre les Discriminations et à la Francophonie.

Soirée d’une grande émotion grâce à la projection du film « Women » de Yann ARTHUS-BERTRAND et d’Anastasia  MIKOVA.

Ce documentaire très riche est un vibrant hommage aux femmes du monde entier. Des voix singulières qui s’affirment et combattent chaque jour les stéréotypes. Elles s’expriment sur l’émancipation, l’éducation, leur rapport au corps ou au pouvoir.

Lors de la table ronde qui a suivi la projection, animée par la journaliste Sarah DORAGUI, Fadila MEHAL a présenté le Tour de France des femmes et des mères des quartiers populaires réalisé après les violences de juillet 2023. Elle a aussi exposé les 23 propositions issues de ce Tour de France.

Voyage de la paix à Auschwitz-Birkenau le 4 février 2024, avec 180 femmes réunies par l’association « Langage de femmes »

Un voyage inoubliable où les mots paraissent soudain vains et dérisoires, devant la désolation et l’abomination de la barbarie nazie.

Nous avons marché longtemps, sous la pluie et le froid et nous avons compris ce que ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants avaient vécu et ressenti dans ces lieux mortifères où l’humanité avait disparu.

Un grand merci à Candy SROUR, à Suzanne NAKACHE, Anne-Marie REVCOLEVSCHI et Farida GUEROULD d’avoir organisé ce voyage et créé cette chaine de fraternité pour que là où l’indIcible s’est produit, la fraternité reprenne toute sa place.

Au moment du recueillement, paroles de Fadila Mehal, présidente des Mariannes de la diversité :

Chères amies, 

Avec les Marianne de la diversité, Fatima Massau et Zoulikha Labriki, je suis ici, à vos côtés, pour me souvenir.

Je suis ici à vos côtés, au cœur de l’Europe, qui a connu tant de désordres pour ne jamais oublier qu’il y a 85 ans, la barbarie nazie a commis un crime indicible, inexpiable, non pas contre des hommes et des femmes mais contre l’humanité en exterminant de façon systématique 6 millions de femmes, d’hommes et d’enfants, parce que juifs. 

Leurs visages nous hantent mais leurs mémoires restent intactes. « L’enfer, disait Primo Lévi, c’est là où il n’y a pas de pourquoi ».

Je suis ici à Auschwitz, avec vous, pour lutter contre le poison du relativisme et du négationnisme qui est toujours tapi et telle une araignée cherche à tisser sa toile dans l’esprit de nos enfants.

Aujourd’hui, 79 ans après la libération des camps, je suis venue à Auschwitz-Birkenau pour me recueillir et pour vous parler de paix.

La paix en Europe, alors qu’autour de nous, le bruit des bottes et des canons résonne et nous fait craindre que tout peut recommencer.

La paix aussi dans nos quartiers, alors que les colères grondent, que la peur de l’autre partout se répand et que l’altérité n’est plus ce bien précieux et qu’il faut désormais s’en affranchir.

Alors que les actes antisémites explosent et que les discriminations anti-musulmans ou homophobes minent notre pacte républicain, je suis venue vous parler de paix, de dialogue et de fraternité.

Nous avons cela en commun, nous les femmes qui donnons la vie, nous savons combien elle est précieuse, et qu’il n’y a pas de hiérarchie qu’elle soit juive, chrétienne, musulmane, car chaque vie vaut la peine d’être vécue. 

Nous savons aussi, en tant que femmes que nous sommes toujours en première ligne des conflits et que nous devenons souvent des « butins de guerre » ou des victimes collatérales de la guerre des hommes.

Alors, soyons à la hauteur de l’héritage laissé par ceux qui ont chéri la vie plus que tout et qui ont espéré la fraternité jusqu’au bout du bout de leur effrayant voyage.

Faisons leur la promesse de faire rimer l’altérité avec Humanité.

Soyons les passeuses de l’espérance.

Treize Chibanis Harkis : inauguration de l’exposition à l’Assemblée nationale

C’est Yaël Braun-Pivet, présidente de l’assemblée nationale et Fatima Lancou-Besnaci, commissaire de l’exposition qui ont inauguré à l’hôtel de Lassay le superbe vernissage de l’exposition intitulée « 13 chibanis harkis ».

13 tableaux d’art brut de Serge Vollin, représentant chacun un harki, accompagnés d’un texte écrit par Fatima Besnaci-Lancou et lu par Laurent Stocker de la Comédie française avec un accompagnement musical de Nacer Hamzaoui au mandole. Les textes magnifiques sont un rappel de l’histoire vécue par ces vieux harkis. Ils parlent de la rupture avec l’Algérie, les séparations familiales douloureuses, le choc de l’arrivée en France et du déracinement, les images de la Kabylie, l’envie d’être enterré le moment venu au village… Au final, cette exposition rappelle notre histoire récente avec des douleurs à fleur de peau 62 ans après la fin de la guerre. Toute en dignité et en retenue dans le superbe cadre de l’hôtel de Lassay. Magnifique moment. Merci à Fatima Besnaci-Lancou pour ce superbe travail de mémoire réalisé avec le mémorial de Rivesaltes.

Retour en vidéos sur la restitution du Tour de France des femmes et des mères des quartiers populaires

Salle comble pour restituer la parole de 300 femmes des quartiers populaires. Avec Fadila MEHAL, présidente-fondatrice des Marianne de la diversité ; Samia MESSAOUDI, journaliste et auteure, cofondatrice de « Au nom de la mémoire », militante anti-raciste ; Bouchera AZZOUZ, réalisatrice, présidente des Ateliers du féminisme populaire.
Avec Maud Gatel, députée de Paris, secrétaire générale du Modem
Avec Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris, Horizons
Synthèse Table ronde 1 : Les sentinelles de la cohésion sociale, avec Christine METERFI (Rouen Débarquement jeunes), Ourdia MEZINE (Phénix, Dunkerque), Setvyne N’ZABA, Comité des femmes citoyennes de Sarcelles, Mabrouka HADJADJ(Amicale des locataires de La Courneuve), Fatima BENJOU (Café music, Mont-de-Marsan).
Bariza KHIARI, ancienne sénatrice, présidente de l’Institut des Cultures d’Islam

Revivez en images la restitution du Tour de France des quartiers

Elles sont toutes venues pour restituer les paroles des femmes rencontrées lors du Tour de France exceptionnel des femmes et des mères, organisée par les Marianne de la diversité.
Merci à Olivier MOUSSON, Président de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale de nous accueillir dans la belle salle Lumière de l’Hôtel de l’industrie.
Notre marraine Gisèle BOURQUIN, Présidente de Femmes au-delà des mers.
Notre marraine Bariza KHIARI, Présidente de l’ALIPH et ancienne vice-présidente du Sénat.
L’Histoire des quartiers populaires, c’est aussi le 40ème anniversaire de la marche pour l’égalité de 1983, avec Samia MESSAOUDI, co-fondatrice de « Au nom de la mémoire ».
Première table ronde « Les sentinelles de la cohésion sociale » avec Isabelle MARANE, brigade des mères 19 et 20ème Paris, Stevyne N’ZABA de Sarcelles, Fatima BENJOU, de Mont de Marsan, Mebrouka HADJADJ de La Courneuve.
Deuxième table ronde « Pour la paix dans les quartiers » avec Maud GATEL, députée de Paris et Secrétaire générale du MODEM, Bruno POMART, Raid Aventure, Pierre-Yves BOURNAZEL, Conseiller de Paris, Horizons, Nessrine MENHAOUARA, Maire de Bezons, PS, modération Dalila KAABECHE, Responsable Ile-de-France MDLD.

L’artiste Kabyle DJUR-DJURA accompagnée par Malika à la Lyre égyptienne.
Grand succès des « Beautés de l’ombre » qui incarnent par leur beauté et leur élégance une diversité qui s’assume et revendique sa citoyenneté.
Les colombes de la paix avec l’association Langage de femmes, sa présidente d’honneur Anne-Marie REVCOLEVSCHI accompagnée de Suzanne NAKACHE. Un discours fort qui s’appuie sur la volonté de cheminer ensemble pour faire reculer l’antisémitisme et le racisme.
Les 23 propositions des Marianne de la diversité et des femmes rencontrées, présentées par Fadila MEHAL, Fatima MASSAU, responsable Hauts-de-France MDLD, Dalila KAABECHE, responsable Ile-de-France MDLD.
Pour clôturer le colloque, la présidente du HCE, Sylvie PIERRE-BROSSOLETTE nous a fait l’amitié de se joindre à nous.

Les Mariannes de la diversité, c’est avant tout de la sororité !